Constellations : L'après-midi d'une fée
RÉSULTATS
1/1
Ma recherche
Titre : L'après-midi d'une fée

Album

L'après-midi d'une fée

Bouchard, André (1958-)


Illustré par André Bouchard.
Seuil,©2015.32 p.
Première parution 2015.

Dewey 848, CONST 49271, SDM B528397, Jeunesse

ISBN
 
 
Édition papier : 9791023506167
PréscolairePrimaireSecondaire
4ans
5ans
1re
2e
3e
4e
5e
6e
1re
2e
3e
4e
5e


Vous avez ajouté ce livre avec succès.

Indices

CONST FLS ILSS-P ILSS-S CL
3 3.1 3 4

 

Chapitre thématique

Sonder l’insolite

Pistes d'exploration

Mettre en scène

Mettre en scène l’album en insistant sur l’expressivité des dialogues et les réactions des témoins aux événements.

Échanger

Échanger sur ce qui fait un bon point de chute. Enrichir l'échange en comparant différents livres qui se démarquent par leur point de chute, comme L'écureuil et le printemps.

Écrire et créer à son tour

Imaginer d’autres espiègleries d’Hortense en s’inspirant de contes de fées classiques.

Mots-clés

Album, humour, humour (illustrations), intérêt des illustrations, magie, moqueries, narration dialoguée, personnages (sorcières), récits (points de chute)

Commentaire descriptif

Au parc, Margot montre à Hortense son nouveau costume de fée. Grâce à sa baguette magique, elle parvient à transformer une chaise en citrouille. D’abord étonnée par ce prodige, elle perd vite ses illusions lorsque la citrouille tente de la dévorer. Pour se sortir de cet embarras, elle transforme la citrouille en carrosse. Vient ensuite l’attelage, composé de quatre gnomes géants qui sèment le désordre dans le parc. Hortense s’amuse de cette mésaventure, jusqu’à ce que Margot, fâchée, la transforme en crapaud. Incapable de lui faire retrouver une forme normale, Margot reconduit son amie chez elle. C’est là qu’elle comprend qu’Hortense s’est bien moquée d’elle, car son amie est une véritable sorcière! Un point de chute très réussi met fin au récit de cet album humoristique. En effet, le lecteur découvre en fin de lecture que toutes les transformations magiques ont été l’œuvre d’Hortense et non pas celles de Margot. La narration entièrement dialoguée s’accompagne d’illustrations sur des doubles pages basées majoritairement sur le même cadrage, où des passants traversent le décor dans lequel évoluent les deux amies. Caricaturales et exploitant un trait précis, les illustrations usent de la couleur pour mettre en évidence certains éléments dans un environnement où prédominent le noir et le blanc.


Envoyer le lien de ce titre par courriel.

Envoyer un lien par courriel
* Caractères à reproduire :
 
 

 

Si vous préférez simplement copier-coller le lien pour votre propre usage, cliquez avec le bouton droit sur ce lien, et choisissez « Copier le raccourci» ou «copier l'adresse du lien ».

* Vous pouvez acheminer ce lien à plusieurs destinataires en séparant les adresses courriel par des virgules.

Tous le livres