Constellations : « C’est le Québec qui est né dans mon pays! » : carnet de rencontres, d’Ani Kuni à Kiuna
Logo du gouvernement du Québec.
Constellations

Constellations

RÉSULTATS
1/1
Ma recherche
Titre : « C’est le Québec qui est né dans mon pays! » : carnet de rencontres, d’Ani Kuni à Kiuna

Bande dessinée

« C’est le Québec qui est né dans mon pays! » : carnet de rencontres, d’Ani Kuni à Kiuna

Dufour, Emanuelle 


Illustré par Emanuelle Dufour.
Écosociété,©2021. Coll. Ricochets, 175 p.
Première parution 2021.

Dewey 305.8970714 D964c, CONST 55624, Jeunesse

ISBN
 
 
Édition papier : 9782897197018
Format pdf : 9782897197025
PréscolairePrimaireSecondaire
4ans
5ans
1re
2e
3e
4e
5e
6e
1re
2e
3e
4e
5e


Vous avez ajouté ce livre avec succès.

Indices

CONST FLS ILSS-P ILSS-S CL
9

 

Lecture dans toutes les disciplines

 

Chapitre thématique

Aiguiser son sens politique

Pistes d'exploration

Écrire et créer à son tour

Réaliser des affiches ou des dépliants sensibilisant ses proches aux préjugés, à la discrimination et au racisme dont les Autochtones sont victimes.

S'informer

Découvrir différents projets, programmes et organisations favorisant la promotion des cultures autochtones et le rapprochement entre Autochtones et allochtones.

Regrouper livres et produits culturels

Approfondir ses connaissances sur l’histoire des relations entre Autochtones et allochtones afin de mieux comprendre les défis auxquels font aujourd’hui face les communautés autochtones du Québec.

Relier à sa réalité

Réfléchir aux préjugés à l’égard des Autochtones qu’on partage soi-même avec ses proches. Se demander par quelles attitudes et connaissances ces préjugés devraient être remplacés.

Mots-clés

Bande dessinée, Documentaire, Amérindiens, Autochtones, citations, critique et déconstruction des stéréotypes, injustice, portée politique, portée sociologique, préjugés, Québec, racisme, rencontres

Commentaire descriptif

Cette bande dessinée documentaire invite à un dialogue véritable entre Autochtones et allochtones du Québec. Pour ce faire, l’autrice rend compte des obstacles qui nuisent aux rencontres et aux échanges constructifs, notamment l’héritage d’un lourd passé colonial reproduisant le racisme, les préjugés, la discrimination et l’exclusion. Faisant appel à son expérience personnelle, l’autrice souligne comment elle a elle-même longtemps tout ignoré des Autochtones vivant dans son pays. Cela l’amène à réfléchir aux raisons de cette ignorance, mais aussi à ce qui a approfondi le fossé entre les communautés, en particulier le système d’éducation québécois et la crise d’Oka. Finalement, l’autrice présente des événements, des programmes et des organisations qui favorisent la promotion des cultures autochtones et la réussite scolaire des Autochtones, par exemple l’Institution Kiuna, une école que les Premières Nations ont conçue pour elles-mêmes. Fruit de recherches doctorales, cet ouvrage hybride intègre de nombreux extraits d’entrevues menées avec des personnes issues de différents horizons, dont plusieurs Autochtones et spécialistes des sciences sociales. Les illustrations du livre consistent surtout en des dessins au style réaliste. Des œuvres aux techniques mixtes inspirées de l’univers culturel autochtone s’insèrent entre les chapitres. Des notes et des références abondantes concluent cet ouvrage foisonnant de réflexions et d’informations appelant le lecteur à juger de ses propres biais cognitifs afin de mieux déconstruire ses préjugés.

Pistes pédagogiques

PréscolairePrimaireSecondaire
4ans
5ans
1re
2e
3e
4e
5e
6e
1re
2e
3e
4e
5e

Intention pédagogique

Les élèves vont être sensibilisés à la réalité autochtone. Leur compréhension des principaux enjeux liés aux Premières Nations du Québec leur permettra de débattre de moyens à mettre en place pour améliorer la condition des peuples autochtones.

Liens avec le programme de français, langue d’enseignement – secondaire, 2e cycle

Lire et apprécier des textes variés

o   S’informer en ayant recours à une variété de textes courants et de médias

·       Situer le texte dans son contexte

§  En s’appuyant sur des repères historiques et géographiques pour situer l’information ou l’histoire (p. 46)

§  En s’appuyant sur des repères linguistiques et culturels pour mettre en perspective le traitement du sujet, du thème et des valeurs (p. 46)

·       Reconnaître le contenu d’une description et d’une explication

§  En dégageant avec précision le sujet décrit (objet, être, lieu, événement, procédure, etc.) ou expliqué (propos, fait, phénomène, etc.) (p. 46)

§  En dégageant le quoi ou le comment explicite ou implicite du sujet décrit (propriétés, qualités ou parties) ainsi que ses aspects et sous-aspects (p. 46)

Communiquer oralement selon des modalités variées 

o   S’informer en ayant recours à l’écoute individuellement

·       Comprendre le quoi, le comment et le pourquoi d’une réalité

§  Établir des liens entre des événements du passé et des faits actuels (p. 80)

§  Se donner une représentation d’une réalité culturelle (p. 80)

o   Informer en ayant recours à la prise de parole individuellement et en interaction

·       Faire comprendre le quoi, le comment et le pourquoi d’une réalité

§  Expliquer des faits, des phénomènes ou les enjeux liés à une problématique (p. 80)

§  Clarifier un concept, une perception (p. 80)

·       Inciter quelqu’un à agir, proposer une façon d’agir

§  Provoquer une prise de conscience, une réflexion (p. 80)

Mise en contexte et préparation (avant la lecture)

        1.          Effectuer une mise en contexte en animant une discussion sur les perceptions des allochtones :

o   Les perceptions de la population en général à l’égard des Autochtones;

o   Les repères culturels des élèves, ce qu’ils connaissent de la culture autochtone (revenir sur le concept de repère culturel au besoin).

        2.          Présenter le livre : la première et la quatrième de couverture, l’autrice. Anticiper avec les élèves les thèmes abordés.

        3.          Annoncer l’intention de lecture : approfondir leur connaissance du sujet.

        4.          Inviter les élèves à feuilleter le livre afin de se donner une idée générale de son contenu.

Déroulement (pendant la lecture)

        5.          Inviter les élèves à faire en classe une lecture studieuse de ce texte documentaire, à dégager l’information et à la traiter pour mieux la comprendre.

        6.          Demander aux élèves d’identifier différents repères culturels liés aux Autochtones tout au long du texte et de les noter sur une feuille ou dans un réseau de concepts. Les amener à résumer les origines de chaque événement mentionné dans le livre et à en faire ressortir les conséquences sur les Autochtones. Certaines de ces informations pourront être réinvesties dans l’activité d’intégration.

        7.          Afin de s’assurer de la compréhension de chacun, donner des objectifs de lecture et mener des discussions en grand groupe en posant des questions comme celles-ci :

o   « Avez-vous des questions? »

o   « Quels référents vous manquent pour bien comprendre le passage ciblé? »

o   « Sur la quatrième de couverture, on peut lire ceci : “La vérité, c’est que je suis Québécoise, que ma famille habite leur territoire traditionnel depuis plus de 200 ans et, pourtant, je ne connais pratiquement rien d’eux et je n’en connais aucun. La vérité, c’est que j’ai honte de moi. Honte de nous.” Quel sens donnez-vous maintenant à cette citation? »

Intégration (après la lecture)

        8.          Inviter les élèves à choisir, en équipe de deux ou trois, un thème parmi ceux proposés (ex. : la crise d’Oka, les pensionnats autochtones, les personnages importants). Il est possible de s’inspirer des notes complémentaires des pages I à XIX pour dresser la liste de thèmes proposés.

        9.          Inviter les élèves à préparer une présentation orale en dégageant les faits, les phénomènes et les enjeux associés au thème choisi afin d’enrichir leur bagage culturel et de provoquer une prise de conscience quant à la réalité autochtone.

     10.          Inviter les élèves à présenter le fruit de leurs réflexions dans leur communication orale. Amener le reste de la classe à réagir à la présentation.

Prolongement

        1.          Organiser une journée culturelle autochtone.

        2.          Suggérer aux élèves la lecture d’un roman portant sur le même thème, comme Kukum de Michel Jean.

        3.          Visionner en groupe le court métrage L’amendement de Kevin Papatie et inviter les élèves à rédiger une réflexion y faisant suite.

        4.          Rédiger une lettre ouverte liée à l’un des sujets contenus dans le livre.

Liens, ressources et références

o   Copibec : https://www.copibec.ca/fr/entente-primaire-secondaire

o   Kukum de Michel Jean (2019) : https://constellations.education.gouv.qc.ca/index.php?p=il&lo=54680&sec=2

o   L’amendement de Kevin Papatie (2007) : https://www.onf.ca/film/amendement/

Pistes rédigées en collaboration avec le Centre de services scolaire du Pays-des-Bleuets


Envoyer le lien de ce titre par courriel.

Envoyer un lien par courriel
* Caractères à reproduire :
 
 

 

Si vous préférez simplement copier-coller le lien pour votre propre usage, cliquez avec le bouton droit sur ce lien, et choisissez « Copier le raccourci» ou «copier l'adresse du lien ».

* Vous pouvez acheminer ce lien à plusieurs destinataires en séparant les adresses courriel par des virgules.

Tous le livres