Constellations : Comment écrire comme un cochon
Logo du gouvernement du Québec.
Constellations

Constellations

RÉSULTATS
1/1
Ma recherche
Titre : Comment écrire comme un cochon

Roman d'humour

Comment écrire comme un cochon

Fine, Anne (1947-)


Traduit de l'anglais par Agnès Desarthe.
L'école des loisirs,©2020. Coll. Neuf poche, 125 p.
Première parution 1996.

Dewey 828.914 F495c, CONST 54971, Jeunesse

ISBN
 
 
Édition papier : 9782211307857
PréscolairePrimaireSecondaire
4ans
5ans
1re
2e
3e
4e
5e
6e
1re
2e
3e
4e
5e


Vous avez ajouté ce livre avec succès.

Indices

CONST FLS ILSS-P ILSS-S CL
4 4.2 5

 

Chapitre thématique

S'entraider

Pistes d'exploration

Échanger

Échanger sur le message livré par le roman à propos de l’entraide et des talents de chacun. Juger en quoi ce message est inspirant dans sa vie personnelle.

S'informer

Approfondir ses connaissances sur les troubles d’apprentissage comme la dyslexie et la dysorthographie. Partager ses découvertes.

Relier à sa réalité

Se questionner sur différentes façons d’aider ses camarades de classe à trouver et à développer leurs talents.

Mots-clés

Humour, aptitudes et talents, difficultés d'apprentissage, écoles, entraide, impertinence (texte), narration au « je »

Commentaire descriptif

Chester Howard fait son arrivée dans une nouvelle école qu’il déteste dès la première journée. Son enseignante, mademoiselle Tate, lui donne une place à côté de Joe, un garçon qui éprouve beaucoup de difficulté à écrire et à lire. Chester prend immédiatement en grippe celui qu’il considère comme un parfait imbécile. Cependant, quand mademoiselle Tate demande aux élèves de créer un manuel pratique sur un sujet de leur choix, Chester se surprend à aider Joe, même si c’est d’abord pour se moquer de lui. Peu à peu, Chester découvre un garçon qui, malgré ses difficultés à l’école, est doué pour fabriquer des maquettes. Jos gagne même le prix de la meilleure maquette, alors que Chester remporte celui de l’élève le plus dévoué. Ce roman humoristique a pour narrateur un garçon tout particulièrement sarcastique et impertinent. Le héros exprime un plaisir manifeste à dénigrer ses camarades de classe et son enseignante en utilisant des expressions colorées et plusieurs termes appartenant au registre familier propre à la France. Cependant, il possède aussi un grand cœur, qui se dévoile progressivement au fil de ce roman porteur d’un message d’entraide et d’empathie. Le roman aborde également certaines difficultés d’apprentissage que peuvent éprouver les enfants d’âge scolaire, comme la dyslexie et la dysorthographie. De façon positive, il affirme que malgré les difficultés, chaque individu possède des talents qu’il peut développer et exploiter.

Pistes pédagogiques

PréscolairePrimaireSecondaire
4ans
5ans
1re
2e
3e
4e
5e
6e
1re
2e
3e
4e
5e

Intention pédagogique

Les élèves vont être sensibilisés à l’effet produit par les comparaisons et les métaphores dans un texte.

Liens avec le programme de français, langue d’enseignement – primaire

Lire des textes variés

o   Connaissances liées aux textes

·       Principaux éléments littéraires

§  Repérer les expressions imagées et autres figures de style

-       Comparaison

-       Métaphore (Progression des apprentissages, p. 70)

Apprécier des œuvres littéraires

o   Utilisation des connaissances et stratégies en appréciation

·       Utiliser les stratégies et les connaissances requises par la situation d’appréciation

§  Appliquer des critères d’appréciation liés :

-       à des éléments littéraires (ex. : thème, sous-thème, séquence des événements, valeur, expression, jeu de sonorités et figure de style) (Progression des apprentissages, p. 81)

Mise en contexte et préparation (avant la lecture)

        1.          Identifier les comparaisons et les métaphores utilisées par l’autrice lors d’une première lecture, avant d’aborder l’œuvre avec les élèves.

        2.          Présenter l’œuvre aux élèves : lire le titre, les laisser observer l’illustration de la page couverture et nommer l’autrice.

        3.          Demander aux élèves d’expliquer ce qu’« écrire comme un cochon » signifie. Les inviter à s’aider au besoin de l’illustration pour répondre.

        4.          Leur expliquer ce que sont une comparaison et une métaphore et en donner quelques exemples puisés dans des expressions courantes ou dans des titres de livres. S’inspirer des capsules d’Alloprof au besoin.

        5.          Proposer aux élèves une lecture feuilleton en leur donnant pour intention de découvrir l’usage qu’a fait Anne Fine de ces deux figures de style.

Déroulement (pendant la lecture)

        6.          Lire le roman aux élèves quelques chapitres à la fois.

        7.          Après la lecture d’un chapitre, demander aux élèves s’ils ont repéré des comparaisons ou des métaphores.

        8.          Pour chacun de ces exemples, demander aux élèves de déterminer s’il s’agit d’une comparaison ou d’une métaphore et de justifier pourquoi.

        9.          Relire les passages comprenant des comparaisons ou des métaphores qui n’ont pas été mentionnées par les élèves.

     10.          Inviter les élèves à discuter des images suscitées par ces dernières.

Intégration (après la lecture)

     11.          Animer une discussion sur les avantages et les inconvénients d’utiliser de telles figures de style en écriture (ex. : permet au lecteur de se faire plus facilement des images, permet d’ajouter de l’humour, peut nuire à la compréhension de certains lecteurs, etc.).

     12.          Inviter les élèves à rédiger une appréciation de l’œuvre lue dans leur carnet littéraire en s’appuyant sur l’utilisation faite de la comparaison et de la métaphore par l’autrice.

Prolongement

        1.          Inviter les élèves à découvrir de manière autonome d’autres œuvres d’Anne Fine (ex. : Le grand livre du chat assassin) ou d’autres auteurs (ex. : Monsieur Soleil de Lucie Papineau ou Un loup dans le frigo de Marc Cantin) afin de vérifier si la comparaison et la métaphore sont également utilisées dans ces dernières.

        2.          Proposer aux élèves de noter les comparaisons et les métaphores qu’ils rencontreront dans leur lecture.

        3.          Animer une mise en commun des découvertes des élèves afin de vérifier s’ils ont bien compris la nuance entre les deux figures de style.

Liens, ressources et références

o   Copibec : https://www.copibec.ca/fr/entente-primaire-secondaire

o   La comparaison (Alloprof) : https://www.alloprof.qc.ca/fr/eleves/bv/francais/la-comparaison-f1369

o   La métaphore (Alloprof) : https://www.alloprof.qc.ca/fr/eleves/bv/francais/la-metaphore-f1370

o   Le grand livre du chat assassin d’Anne Fine (2011) : https://constellations.education.gouv.qc.ca/index.php?p=il&lo=45343&sec=2

o   Monsieur Soleil de Lucie Papineau (1997) : https://constellations.education.gouv.qc.ca/index.php?p=il&lo=34348&sec=2

o   Un loup dans le frigo de Marc Cantin (2014) : https://constellations.education.gouv.qc.ca/index.php?p=il&lo=50150&sec=2

Pistes rédigées par le ministère de l’Éducation


Envoyer le lien de ce titre par courriel.

Envoyer un lien par courriel
* Caractères à reproduire :
 
 

 

Si vous préférez simplement copier-coller le lien pour votre propre usage, cliquez avec le bouton droit sur ce lien, et choisissez « Copier le raccourci» ou «copier l'adresse du lien ».

* Vous pouvez acheminer ce lien à plusieurs destinataires en séparant les adresses courriel par des virgules.

Tous le livres